Actualités
de l'AMOPA 69

Conférence de Monsieur CLERET "Jean Giono, le voyageur immobile"
(25/01/24)

Remise des prix 31 mai 2023
(25/01/24)

Cérémonie des voeux
(18/01/24)

Mémorial national de Montluc & Conférence "les derniers jours de Jean Moulin"
(12/12/23)

Conférence sur l'ISS
(24/11/23)

Remise des prix de l'apprentissage
(11/10/23)

Voyage à Madrid
(02/10/23)

Escapade en Bourgogne du 19 au 23 juin 2023
(23/06/23)

Les roses de Lyon
(10/05/23)

Assemblée Générale 2023
(06/04/23)

L’exposition Toutankhamon
(23/02/23)

Visite du Musée des Beaux Arts
(12/01/23)

Vœux de la section
(11/01/23)

Visite du Lycée Ampère et de la chapelle de la Trinité
(13/12/22)

Le ciel et ses légendes
(01/12/22)

Le musée Ampère à Poleymieux
(13/10/22)

Voyage en Sicile
(03/10/22)

Voyage dans le Berry
(23/06/22)

Remise des prix 22 juin 2022
(22/06/22)

Remise des prix 8 juin 2022
(08/06/22)

"Madagascar, un pays méconnu"
(24/05/22)

Résultats des concours "Plaisir d'écrire" et "Plaisir de dire" 2021-2022
(14/04/22)

Assemblée Générale 2022 de la Section
(17/03/22)

Visite de l’Hôtel Dieu de LYON
(01/03/22)

Conférence "Le ciel à l'œil nu"
(01/12/21)

Remise des Palmes de l'apprentissage 2021
(29/11/21)

Remise des prix nationaux
(25/11/21)

Escapade en Provence
(16/10/21)

Assemblée Générale 2021 de la Section
(05/10/21)

Voyage dans les Hauts de France
(26/09/21)

Rencontre AMOPA-CME
(04/06/21)

Remise du prix Imagin'action 2020
(02/06/21)

Mot du Président de la section
(10/02/21)

Vœux 2021
(23/12/20)

Mot du Président de la section
(29/09/20)

Assemblée Générale 2020 de la Section
(22/09/20)

Mot du Président de la section
(12/06/20)

Mot du Président de la section
(01/04/20)

Remise du prix Imagin'action 2019
(12/02/20)

Visite de l'usine Renault de Vénissieux
(04/02/20)

Cérémonie de remise des médailles aux chevaliers nommés en 2019
(29/01/20)

Conférence sur l'UNICEF
(21/01/20)

Vœux du nouvel an 2020
(16/01/20)

Les oiseaux de nos jardins, une biodiversité menacée
(09/12/19)

Le cinéma à Lyon
(19/11/19)

Sortie automnale
(08/10/19)

Voyage en Aveyron du 8 au 13 septembre 2019
(13/09/19)

Voyage en Pologne du 16 au 22 juin 2019
(22/06/19)

Cérémonie de remise des prix départementaux 2019
(29/05/19)

Trévoux, capitale des princes de Dombes
(16/05/19)

A la pagode Thien Minh
(04/05/19)

Visite de la Cité de l'environnement à Saint Priest
(11/04/19)

Assemblée Générale 2019 de la Section
(16/03/19)

Visite de la maison du Docteur Dugoujon à Caluire
(12/02/19)

La police scientifique
(08/02/19)

Cérémonie de remise des médailles aux chevaliers nommés en 2018
(23/01/19)

Vœux du nouvel an 2019
(10/01/19)

Archives
Remontez le temps...

2018

2017

2016

2015

2014

Voyage en Italie
11/06/18

Voyage en Italie
du lundi 11 juin au vendredi 15 juin 2018

Bien avant l’heure du « Chant du coq », trente-deux amopaliens prennent le car pour la Lombardie. Tout d’abord silencieux, les passagers se réveillent les uns après les autres pour admirer les paysages du Val d’Aoste jusqu’à l’heure du repas, pris au bord du lac d’Orta, dans un cadre grandiose : premières « pasta » et « patate al forno » ! Un court trajet nous amène à Milan où nous faisons la connaissance de notre guide pour découvrir la ville et essayer de nous orienter !

Notre visite commence par le château des Sforza dont la construction remonte à 1450, époque, où la cité de Milan, connue depuis l’Antiquité pour avoir été une capitale de l’empire romain, était dominée par les deux grandes familles rivales des Visconti et des Sforza. Cette forteresse était située à l’extérieur de la ville pour en assurer la défense au cours des nombreuses péripéties de conquêtes et de dominations qui émaillent l’histoire de Milan. Les remparts, les cours intérieures, les douves constituent un ensemble qui, remanié à différentes périodes, est d’une impressionnante beauté. Voilà qui nous donne un avant-goût des merveilles qui nous attendent.

Nous découvrons ensuite avec beaucoup de plaisir le quartier le plus pittoresque de la ville, très animé, traversé par des canaux artificiels qui depuis le lac Majeur transportaient autrefois les matériaux. Ces Navigli* lui donnent son nom et son charme romantique. Les lavandiers, dont nous retrouvons les traces, ont disparu pour faire place aux restaurants et boutiques. Ces canaux sont bordés d'anciens palais aux couleurs vives, surmontés par des ponts en fer.

Le lendemain matin, notre guide nous attend pour la visite de la Pinacothèque de Brera située dans un palais baroque où l’on trouve également la bibliothèque nationale, l’institut Lombard des Sciences et des Lettres, l’observatoire astronomique, le jardin botanique et l’académie des Beaux-Arts. Dans la cour intérieure trône une statue réalisée par Antonio Canova en hommage à Napoléon, fondateur en 1803, de l’un des plus grands musées de peinture d’Italie. Parmi les chefs d’œuvre exposés : Le mariage de la Vierge de Raphaël, La Vierge et ses saints de Piero della Francesca et La Pietà de Lorenzo Lotto. On y trouve notamment les œuvres de : Giovanni BelliniUmberto BoccioniSandro Botticelli, Agnolo Bronzino, Caravage, Carlo Carrà, Piero della Francesca, Andrea Mantegna, Francesco Menzocchi, Amedeo Modigliani, Marco Palmezzano, Raphaël, Rubens, Tintoret, Alvise Vivarini, etc.

Nous nous rendons ensuite à l’église Santa Maria delle Grazie dont la notoriété est liée à la fresque de Léonard de Vinci figurant la Cène* (peinte entre 1495 et 1498), conservée dans le réfectoire de l’église. L’œuvre est classée au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO.

Après le déjeuner, notre guide nous fait découvrir le centre historique de la ville avant la visite de la cathédrale de la Nativité-de-la-Sainte-Vierge de Milan ou Duomo di Milano* (le Dôme) et surtout la terrasse panoramique (heureusement accessible par ascenseur !). C’est la troisième plus grande église du monde et la deuxième plus grande cathédrale gothique après la basilique Saint Pierre de Rome et la cathédrale Notre-Dame du Siège de Séville. Le style du Duomo est le fruit de tous les travaux passés et ne répond à aucun mouvement précis, mais suit plutôt une idée « gothique » colossale et fantasmagorique toujours réinterprétée. Une autre particularité du Duomo est l’extraordinaire abondance de sculptures. Tout est en marbre et la cathédrale est surnommée « le hérisson de marbre » ! Au centre de l’église s’ouvre la tour-lanterne, haute de 68 mètres et ayant une base de forme octogonale, soutenue par quatre arcs à ogives et pendentifs.

Notre guide nous conduit ensuite au musée du théâtre Alla Scala comprenant une vaste collection de tableaux, d’esquisses, de statues, de costumes et de documents historiques du théâtre lyrique le plus célèbre au monde. Nous faisons nos adieux à notre souriante et compétente guide milanaise.

Certains d’entre nous termineront la journée en assistant à la représentation d’un opéra à La Scala* «Fierrabras », œuvre de Schubert, rarement jouée.

La nuit sera courte car le lendemain matin, nous quittons Milan, un peu à regret, cette ville extrêmement riche et belle à visiter qui nous a donné envie d’y revenir.

Le premier arrêt de ce troisième jour, à une quarantaine de kilomètres de Milan, nous amène devant la Chartreuse de Pavie* où un nouveau guide nous attend. La chartreuse de Pavie est un monument fondamental de la Renaissance lombarde, toujours occupée par des moines. Nous découvrons l’église et sa somptueuse façade, le grand cloître, le réfectoire et, au sous-sol, le mausolée des Sforza et des Visconti dont les gisants très réalistes sont impressionnants. Nous y voyons notamment le célèbre Ludovic Sforza dit le More.

A 8 km se situe Pavie, dans la plaine du Pô sur les rives du Tessin. Une promenade pédestre commentée, dans la ville historique*, nous permet de mesurer tout le charme de la ville. Des ruelles, des maisons fleuries, des places animées et la visite de l’église Saint-Pierre ainsi que de Sant-Agostino. Un moment libre permet à chacun de se promener tranquillement et de visiter à sa guise et à son rythme avant de se retrouver pour le déjeuner et partir pour Turin, en ayant remercié notre excellent guide. 

Avant le dîner et grâce à la gentillesse de notre chauffeur, nous pouvons réaliser une visite guidée panoramique du centre historique de la ville. Turin est le chef-lieu de la région du Piémont, traversée selon un axe nord-sud par le fleuve Pô et bordée à l’est par la colline turinoise qui surplombe la ville et à l’ouest par les Alpes avec le Val de Suse. Le boom économique de l’après-guerre y a été particulièrement puissant et l’agglomération reste un poumon économique du pays avec de nombreuses activités, notamment industrielles : automobiles et sous-traitance (Fiat), micro-informatique, constructions ferroviaires, assurances, banques, transports routiers, industries agroalimentaires et, bien sûr, mode et textile ! Notre tour de ville nous fait découvrir la Palais Royal construit au XVIIe siècle pour la maison de Savoie, la bibliothèque de Turin, le palais Madame et le palais Carigan, chefs-d’œuvre de l’architecture baroque, le palais Benso di Cavour et le château du Valentino, construction unique en son genre, puisqu’elle mêle un baroque resplendissant à une architecture inspirée des châteaux français. Nous empruntons bien sûr le Corso Francia, l’avenue la plus longue de Turin ainsi que les rues bordées d’arcades qui totalisent 24 kilomètres de promenades abritées et de vitrines de magasins toutes plus attrayantes les unes que les autres. Les places immenses (Vittorio Veneto, Carlo-Felice avec la statue équestre d’Emmanuel Philibert- duc de Savoie, Porta Palazzo (porte palatine) et la place Castello qui symbolise le cœur de la cité permettent de bien s’orienter dans cette ville remarquable et très verdoyante.

Notre nouvel hôtel nous accueille par un copieux apéritif très sympathique, très convivial avant le dîner et une nuit récupératrice.

Le jeudi matin est consacré à la visite du musée Égyptien* qui occupe un palais du XVIIe siècle, siège de l’Académie des Sciences. C’est l’un des plus grands musées italiens et l’un des plus riches musées égyptiens du monde (après celui du Caire). Il regroupe des collections historiques et les objets des fouilles réalisées entre 1900 et 1935. Heureusement que notre guide veille afin de nous permettre d’observer les pièces maîtresses car on ne voit pas le temps passé au milieu d’autant de merveilles.

Après le déjeuner, une visite guidée du Palais Royal nous attend. Monument baroque à l’aspect austère, édifié par Carlo di Castellamonte, l’architecte des ducs de Savoie, qui abrite un véritable joyau : l’escalier des Ciseaux, réalisé par Filippo Juvarra. Nous déambulons avec plaisir dans des appartements somptueusement décorés qui se succèdent.

Un temps libre permet à chacun de profiter de la ville. Certains vont à la tour panoramique, d’autres à la chapelle de Guarini de la cathédrale Saint Jean-Baptiste de Turin pour voir le suaire de Turin ou linceul de Turin (drap de lin jauni de 4,42 m de long sur 1,13 m de large montrant l’image floue (de face et de dos) d’un homme présentant les traces de blessures compatibles avec une crucifixion. Certains croyants la vénèrent comme une relique insigne « le Saint-Suaire »… Nous découvrons librement les monuments, les boutiques et les très nombreux cafés historiques, prestigieux, centenaires, bicentenaires, foyers culturels et culinaires. Beaucoup d’entre nous ne résistent pas et sans se sentir culpabilisés, aux excellentes pâtisseries !  Nous avons quand même apprécié le repas avant notre dernière nuit italienne.

De bonne heure, nous quittons à regret Turin pour regagner Lyon. Mais la matinée nous réserve une extraordinaire découverte guidée de la basilique de Superga*. C’est avant tout le « Panthéon des rois de Sardaigne » : la crypte renferme les tombeaux de nombreux princes de la maison de Savoie. Dernier repas de « pasta » et route vers la France.

Un arrêt à Susa permet les derniers achats et envois de cartes postales… Et nous retrouvons Lyon et ses bouchons !

Comme toujours, avec l’AMOPA, un voyage riche culturellement et socialement parlant dans une ambiance conviviale et souriante. Nous remercions particulièrement les guides locaux pour leur professionnalisme, Monique ROUGEMONT et Marie-Thérèse PECCEU pour avoir organisé ce séjour avec ATHENA et donnons un coup de chapeau à notre chauffeur : nous avons apprécié ses grandes compétences, son dynamisme, sa disponibilité et sa réactivité lorsque notre accompagnateur était à court d’initiative !

P.S. : les * à côté de certains sites renvoient à des « coups de cœur » que vous trouverez dans le recueil des activités culturelles 2018 de notre section réalisé par Monique ROUGEMONT.

Annie MAMECIER-DEMOUNEM
Photos : Annie Mamecier Demounem et Internet

  • Le lac d'Orta

    Le lac d'Orta

  • Le château Sforza

    Le château Sforza

  • Les Navigli

    Les Navigli

  • La pinacothèque de la Brera

    La pinacothèque de la Brera

  • Santa Maria Delle Grazie

    Santa Maria Delle Grazie

  • La Cene

    La Cene

  • Le Duomo

    Le Duomo

  • La Scala

    La Scala

  • La chartreuse de Pavie

    La chartreuse de Pavie

  • Le Palais Royal de Turin

    Le Palais Royal de Turin

  • La basilique Superga

    La basilique Superga

  • Le groupe d'amopaliens

    Le groupe d'amopaliens