Actualités
de l'AMOPA 69

Résultats des concours "Plaisir d'écrire" et "Plaisir de dire" 2021-2022
(14/04/22)

Assemblée Générale 2022 de la Section
(17/03/22)

"André-Marie Ampère, cet illustre lyonnais"
(20/01/22)

Conférence "Le ciel à l'œil nu"
(01/12/21)

Remise des Palmes de l'apprentissage 2021
(29/11/21)

Remise des prix nationaux
(25/11/21)

Escapade en Provence
(16/10/21)

Assemblée Générale 2021 de la Section
(05/10/21)

Voyage dans les Hauts de France
(26/09/21)

Rencontre AMOPA-CME
(04/06/21)

Remise du prix Imagin'action 2020
(02/06/21)

Mot du Président de la section
(10/02/21)

Vœux 2021
(23/12/20)

Mot du Président de la section
(29/09/20)

Assemblée Générale 2020 de la Section
(22/09/20)

Mot du Président de la section
(12/06/20)

Mot du Président de la section
(01/04/20)

Remise du prix Imagin'action 2019
(12/02/20)

Visite de l'usine Renault de Vénissieux
(04/02/20)

Cérémonie de remise des médailles aux chevaliers nommés en 2019
(29/01/20)

Conférence sur l'UNICEF
(21/01/20)

Vœux du nouvel an 2020
(16/01/20)

Les oiseaux de nos jardins, une biodiversité menacée
(09/12/19)

Le cinéma à Lyon
(19/11/19)

Sortie automnale
(08/10/19)

Voyage en Aveyron du 8 au 13 septembre 2019
(13/09/19)

Voyage en Pologne du 16 au 22 juin 2019
(22/06/19)

Cérémonie de remise des prix départementaux 2019
(29/05/19)

Trévoux, capitale des princes de Dombes
(16/05/19)

A la pagode Thien Minh
(04/05/19)

Visite de la Cité de l'environnement à Saint Priest
(11/04/19)

Assemblée Générale 2019 de la Section
(16/03/19)

Visite de la maison du Docteur Dugoujon à Caluire
(12/02/19)

La police scientifique
(08/02/19)

Cérémonie de remise des médailles aux chevaliers nommés en 2018
(23/01/19)

Vœux du nouvel an 2019
(10/01/19)

Archives
Remontez le temps...

2018

2017

2016

2015

2014

Voyage en Aveyron du 8 au 13 septembre 2019
13/09/19

Nous n’avons mis qu’une matinée pour atteindre le but de notre voyage. Après avoir traversé l’Auvergne, nous voici déjà presque dans le midi, dans cette région occitane riche en découvertes. Le département de l’Aveyron s’honore d’un passé glorieux particulièrement au Moyen Âge, période troublée mais féconde au plan architectural et culturel. Les paysages aux reliefs de plateaux creusés de gorges voient fleurir les châteaux et les cités carrefours à cette période où le commerce et l’artisanat enrichissaient les habitants. Il n’en est plus de même aujourd’hui. C’est dire que nous avons été à la fois émerveillés et aussi un peu amers de voir ces cités, autrefois florissantes, aujourd’hui en déshérence, tout particulièrement dans les centres villes. À chaque étape sera évoqué un artisan voire une industrie anciennement très prospère et qui a soit disparu, soit a subsisté essentiellement grâce au regain d’intérêt pour les savoir-faire traditionnels. Voyager en Aveyron, c’est pénétrer dans cette France profonde naguère riche et peuplée et qui vit aujourd’hui, même si l’agriculture et l’industrie sont encore présentes, en grande partie du tourisme. Nous avons été séduits et dans le recueil des activités 2019, de nombreux « coups de cœur » seront évoqués (marqués*) pour décrire ces lieux attractifs. On retracera ici les principales étapes de cet itinéraire. 

En arrivant à Espalion, nous découvrons les rives du Lot bordées par d’anciennes maisons de tanneurs, avec leurs pierres plates, donnant sur le fleuve et le célèbre « Pont Vieux » bien typique de l’époque moyenâgeuse. Un petit tour en centre-ville pour admirer les églises : l’Eglise Saint-Jean qui abrite le Musée Joseph Vaylet des « Arts et traditions locales », la chapelle des pénitents avec sa façade de grès rose et les rives du Lot bordés par le Vieux Palais de style Renaissance. La ville est un lieu important sur la route de Saint-Jacques comme beaucoup d’autres que nous visiterons.La chapelle de Perse aux environs vaut le détour. Construite autour de l’an mil, c’est un bijou de l’art roman dont le grès rose fait l’originalité. 


Sur la route de Rodez, une halte impressionnante : le « Trou de Bozouls »*,  canyon profond, lieu de refuge et de fortifications depuis le IXe siècle. L’occasion de réviser quelques notions de géologie et d’histoire naturelle devant cette merveille de la nature. Nous nous installons à Rodez pour rayonner ensuite dans le département.

Notre première visite va nous conduire tout au sud à la cité de La Couvertoirade*, cité templière et hospitalière dont les chevaliers ont été les bâtisseurs et les gardiens depuis le XIIe siècle. C’est un remarquable ensemble villageois avec son château, son église et ses ruelles qui nous replongent dans l’atmosphère du Moyen Âge particulièrement en faisant le tour des remparts. 

Ce sera ensuite une halte touristique et gourmande au village de Roquefort*. Nous allons naviguer dans les profondeurs de la roche le long des « fleurines », failles qui permettent la circulation de l’air pour la fabrication du fromage longuement détaillée par notre guide. Il ne reste plus qu’à acquérir quelques bons souvenirs gustatifs.

N’oublions pas le passage au viaduc de Millau*, chef d’œuvre d’architecture moderne.

La ville de Rodez valait une visite d’une journée. La cité des Ruthènes, bâtie sur un promontoire, se situait au XIe siècle au croisement de deux axes importants de circulation sur une hauteur au bord de l’Aveyron. Les constructions à pans de bois étaient entourées de remparts. Deux cités vont rapidement s’édifier et se concurrencer : la Cité, fief de l’évêque et le Bourg qui abritait l’activité marchande. Quatre foires se tenaient au Moyen Âge dans la ville dont l’Âge d’Or se situe aux XIVe et XVe siècles.

Si la place de la cité, malheureusement en travaux, nous empêche d’admirer l’ensemble de ses maisons anciennes, le quartier ne manque pas d’attraits en particulier la célèbre cathédrale*, très originale, de style gothique méridional, construite en plusieurs étapes. Sa silhouette de grès rose, imposante est visible à plus de trente lieues. La façade ouest est austère mais le portail d’entrée situé sur le côté est de belle facture gothique flamboyant ainsi que le clocher dentelé haut de 87 m. L’intérieur abrite une croisée d’ogives et des voûtes de 30 m de hauteur, imposantes et dépouillées contrastant avec les chapelles latérales plus décorées. Puis, au fil des ruelles étroites, nous gagnons le quartier du Bourg. Nous admirons au passage les maisons avec leurs façades en croisées de bois plaquées de minces dalles de grès. Les hôtels particuliers, tels que la Maison Benoit ou la maison Canoniale, donnent une idée de la richesse de la ville au Moyen Âge. La tour de la maison Guitard, partiellement en ruine, est l’unique, rescapée des tours civiles médiévales, Après le passage Mazel, vestige d’un marché couvert qui nous rappelle les traboules, la place du Bourg, offre un bel ensemble de maisons en encorbellement. Celle de l’Annonciation avec sa tour d’angle de style Renaissance et plus loin la maison dite d’Armagnac avec sa façade ornée de médaillons de couples à l’antique, offrent de beaux exemples de style Renaissance. Nous arrivons au cœur de la cité : la place de l’Olmet avec l’hôtel Le Normand d’Ayssières du XVIIIe siècle, siège du conseil départemental, et le cinéma dont la façade style années trente remplace celle d’un ancien couvent. La visite du Musée Fenaille* dans un bel hôtel Renaissance, avec sa collection de statues-menhirs et celle du Musée Soulages à l’architecture ultra moderne qui abrite une importante collection des œuvres de ce peintre du « noir », occuperont le reste de notre journée.

Partons à la découverte des châteaux et cités fortifiées du département. C’est au fil des rivières et sur des promontoires que les bâtisseurs du Moyen Âge se sont installés. Le château et la Cité d’Estaing sont au bord du Lot. Du château, sur son éperon rocheux, on peut admirer la cité, l’église médiévale et le pont sur la rivière.

Ancienne propriété des seigneurs d’Estaing dont la lignée a servi les rois de France, elle abrite maintenant la fondation Valery Giscard d’Estaing. Une exposition est consacrée à la vie et à l’œuvre de l’ancien président de la République qui y séjourne quelquefois. 

Une halte prestigieuse et renommée nous attend à Conques*. Ce site est classé parmi « Les plus beaux villages de France ». Cette étape incontournable sur la route de Saint-Jacques se niche dans un cadre naturel préservé. Il est particulièrement célèbre pour son abbatiale romane avec son tympan du Jugement dernier et son Trésor.

 La journée se termine par le château de Belcastel du Xe siècle restauré par l’architecte François Pouillon. Nous grimpons vers le site perché pour franchir les douves et visiter les salles restaurées, la chapelle et la salle des gardes et admirer la vue sur le village pittoresque qui date du VIIe siècle avec le pont ancien sur l’Aveyron.

Il fallait aussi ne pas manquer la visite de quelques villes anciennes qui ont été des cités importantes de la région du Rouergue : la bastide de Villefranche-de-Rouergue*, fondée au XIIIe siècle est bâtie en plan quadrillé. La collégiale gothique se situe sur la place du marché entourée d’arcades où nous allons flâner au milieu des étals colorés et bruyants. Nous ne manquerons pas de visiter la chapelle des pénitents noirs de style baroque « flamboyant ».

                       Bastide de Villefranche de Rouergue et Cité de Najac

Toute différente est la forteresse de Najac*, cité castrale défensive des comtes de Toulouse avec sa grande rue qui serpente en montant vers le château perché sur un piton rocheux. En traversant les trois quartiers délimités par des portes, on visite l’église de Saint-Jean l’Evangéliste.

Nous terminons notre escapade par la petite ville de Laguiole connue pour son savoir-faire dans l’artisanat du métal mais qui honore le bœuf de l’Aubrac sur sa place principale. La fabrication du célèbre couteau ne sera plus un secret pour nous après la visite de cette fabrique ancestrale qui continue la tradition.

 Grâce à la bienveillance de notre « chauffeure », nous allons voir au retour le viaduc de Garabit. C’est un bien beau voyage qui se termine. 

Jacqueline Dauphin
Photos Jacqueline Dauphin

 Un diaporama des autres sites visités

          

  • Cité de la Couvertoirade

    Cité de la Couvertoirade

  • Cave de Roquefort

    Cave de Roquefort

  • Viaduc de Millau (photo centre presse Aveyron)

    Viaduc de Millau (photo centre presse Aveyron)

  • Musée Soulage

    Musée Soulage

  • Chateau d'Estaing

    Chateau d'Estaing

  • Abbatiale de Conques

    Abbatiale de Conques

  • Chateau de Belcastel

    Chateau de Belcastel