Assemblée Générale 2020 de la Section
22/09/20

Compte rendu abrégé de l'Assemblée Générale de la Section du Rhône et de la Métropole de Lyon.

L’assemblée Générale s’est déroulée au Lycée du Parc le 22 septembre 2020. Elle a réuni 38 personnes dans l’amphithéâtre Louis Achille dans le respect des consignes sanitaires.

Le Président Yves QUINTEAU, après avoir souhaité la bienvenue au public présent, remercie Monsieur le Proviseur du Lycée du Parc de son accueil dans ces circonstances particulières.

Monsieur le Proviseur Pascal CHARPENTIER présente ensuite un diaporama retraçant l’organisation et le fonctionnement du Lycée du Parc, établissement d’excellence.

Il donne ensuite la parole à Mme Marie-Hélène REYNAUD Vice-Présidente nationale représentant le président M. Jean-Pierre POLVENT.

« Je vous transmets tout d’abord le salut amical du Président Jean-Pierre POLVENT. C’est avec plaisir que j’ai répondu à l’invitation amicale de votre Président Yves QUINTEAU, administrateur national.
Venir à la rencontre de la section du Rhône est toujours fort agréable et instructif. Vous faites partie des sections les plus nombreuses de l’AMOPA, section qui s’investit remarquablement dans les actions pour la jeunesse et la défense de la langue française. Organiser des concours très divers, mobiliser des partenaires demande un engagement de chaque instant. Le recueil que vous publiez en témoigne. Nous avons vécu des moments difficiles et les prochains ne le seront pas moins. Alors que les réunions étaient impossibles je sais combien vous vous êtes activés pour soutenir ceux dont l’isolement était le plus douloureux, notamment les plus âgés. Une société qui néglige ses aînés est comme un arbre qui n’a plus de racines, il devient un arbre mort. La décoration nous oblige, nous ne devons laisser personne au bord du chemin. Les valeurs que nous défendons : servir et partager nous portent pour que le lien social ne se brise pas.
Le siège national est resté très actif : de la mi-mars au 2 juillet 12 réunions de bureau ont eu lieu via Skype. Tous les Présidents ont été contactés par téléphone, les jurys des concours nationaux se sont tenus, la Revue est parue, le virus n’a pas abattu l’AMOPA ! »

Après avoir détaillé le déroulement de l’Assemblée et avant de présenter le rapport moral de l’année 2019 le Président souhaite faire un point rapide du fonctionnement de la section pendant le confinement et depuis le déconfinement.

« Si nous avons été contraints de suspendre nos activités nécessitant la présence physique de personnes, nous avons pu mener à bien celles pouvant être organisées à distance (réunions de jurys, de bureau…) et assurer la communication à destination des amopaliens par internet (résultats des concours) envoi de la LT sur support papier…
Mais notre action la plus forte a été la prise de contact par téléphone de nos adhérents les plus âgés pour avoir des nouvelles de leur santé et savoir comment ils vivaient cette période délicate. Nous avons joint 130 personnes qui nous ont dit ne pas avoir rencontré de problèmes particuliers peut-être grâce à un respect strict du confinement.
Cette démarche a été très appréciée et devrait, me semble-t-il, être renouvelée de temps à autre. »

Rapport moral du président Yves QUINTEAU

Le Président commence par présenter le carnet de famille pour rendre hommage aux amopaliens décédés en 2019 :
Mme Monique Aniskoff -M. Roger Becker -M. Philippe Duchêne-- M. Christian Girod -M. Gilles Janodet - M. Guy Sanglerat
Une minute de silence est observée.

Intervention du Président :

Avant d’évoquer nos actions et activités conduites en 2019 je voudrais m’arrêter un instant sur un problème grave, celui de la baisse des adhérents. Des données chiffrées vont seront données par la Secrétaire générale dans son rapport d’activités qui montrent cette baisse inquiétante mais je voudrais signaler qu’il y a quelques années encore une très grande majorité des nouveaux nommés adhéraient à l’AMOPA seule association représentant l’Ordre des Palmes académiques. Or la situation a complètement changé. Certes cette baisse concerne toutes les sections et il en va de même pour les autres ordres nationaux et ministériels mais tous nous en recherchons les raisons sans vraiment les trouver : manque d’intérêt pour nos actions envers les jeunes qui devraient pourtant attirer les enseignants qui forment la majorité des nommés dans l’Ordre, indisponibilité, choix d’autres associations mais pire certains avançant que ne pouvant participer à nos actions ils n’ont aucun intérêt à adhérer n’ayant rien à y gagner : application du fameux principe égoïste du  gagnant / gagnant très à la mode ! Pourtant en adhérant à l’AMOPA on soutien et valorise la jeunesse !
Donc si vous connaissez des titulaires des Palmes Académiques non amopaliens essayez de les convaincre car recevoir une distinction ce n’est pas une fin mais un début, les distingués doivent en effet par leur engagement rendre à la nation la reconnaissance qu’elle leur a apporté en transmettant aux jeunes les valeurs républicaines que l’AMOPA justement défend avec détermination.

Activités 2019 

  • Actions en faveur de la jeunesse :

Elles sont et restent le cœur de notre mission et nous y consacrons toute notre énergie, nos moyens humains et financiers…
Notre objectif pour 2019 a été de maintenir les actions existantes à une exception près : la mise en place du concours « Bien s’exprimer à l’oral » devenu depuis « Plaisir de dire » nouveau concours national que nous avons décliné en le modifiant quelque peu.
Je précise qu’aux dires de l’AMOPA nationale notre section est l’une des plus actives en particulier pour les actions en faveur des jeunes. Nous en organisons actuellement une dizaine ce qui représente une charge non négligeable.
Parmi ces actions de nombreux concours qui touchent tous les niveaux de formation et dont les objectifs sont je le rappelle :

  • La défense et l’illustration de la langue française : devenu concours « Plaisir d’écrire »
  • Une réflexion sur l’Europe : concours « Nous l’Europe »
  • La promotion de l’enseignement technologique et professionnel (en collaboration avec l’AFDET) : concours « Imagin’Action »
  • La valorisation de l’apprentissage en partenariat avec la Chambre de Métiers et de l’Artisanat du Rhône et la Société des MOF du Rhône : « Les Palmes de l’Apprentissage »
  • La promotion des valeurs de fraternité, de solidarité et de citoyenneté : « Les Mariannes de l’AMOPA » et « les Palmes Jeune Arbitre »
  • La mise en valeur de l’expression orale pour les collégiens : concours « Plaisir de dire »
  • La promotion des filières « arts du spectacle, arts de la scène » : concours « arts du spectacle » et « Bourse scène-recherche » en collaboration avec l’Association des amis de l’Université de Lyon AUL.

Outre les concours qui s’adressent aux élèves, vous le savez, nous aidons des étudiants en leur accordant des bourses pour des stages d’étude et de recherche principalement à l’étranger.
Nous soutenons également dans le cadre de la francophonie, entre autres actions, des élèves ou étudiants étrangers francophones venant poursuivre leurs études dans un établissement scolaire ou d’enseignement supérieur de l’Académie de Lyon. »

  • Activités culturelles

A l’intention de nos adhérents et sympathisants : Nombreuses conférences, visites, concerts.
La Secrétaire générale, dans son rapport, puis les différents responsables, vous dresseront dans quelques instants un bilan détaillé de notre fonctionnement, de nos activités culturelles et de nos actions en faveur de la jeunesse.

Je voudrais avant leur intervention et même si les aspects purement financiers seront examinés ultérieurement au cours de cette AG, dire quelques mots sur ce que sous-tend une saine gestion.
Il convient en effet de rappeler que toute organisation dont les associations qui reçoivent des subventions publiques et des dons dans le cadre du mécénat privé se doivent de les utiliser à bon escient.
L’optimisation de la gestion passe par l’utilisation de 3 concepts : Pertinence, Efficacité, Efficience représentés sous la forme d’un triangle dit triangle de la performance (diapositive) :
- La Pertinence est le rapport entre objectifs et moyens
- L’Efficacité est le rapport entre objectifs et résultats ou réalisations
- L’Efficience est le rapport entre moyens et résultats ou réalisations.
Une action réussie est celle dans laquelle les 3 concepts se conjuguent et sont positifs.
C’est en appliquant cette démarche tant pour les activités d’intérêt général que pour celles d’utilité publique que nous avons pu réduire notre déficit de près de 50% comme nous nous y étions engagés lors de l’AG de l’an dernier.
Cette démarche a été poursuivie en 2020 compte tenu de la baisse désormais régulière des sommes récoltées au titre du partenariat et malgré l’action énergique et de tous les instants de nos deux chargés de mission dans ce domaine : Jean-Marie Pallier et Georges Grousset.

Rapport d’activités de la Secrétaire générale

  • Nos effectifs :

Restés stables en 2017 et 2018 (423 adhérents et sympathisants) ils connaissent une baisse en 2019 soit 362 adhérents et sympathisants.
Les sympathisants sont pour une part les conjoints de membres actifs et les participants occasionnels aux voyages. Ils représentent 7% du total.
C’est le chiffre des adhérents qui est important, il diminue en effet de 50 en 2019.
Sont ensuite présentés le fonctionnement de la section, les instances statutaires, les commissions spécialisées, les publications.
Est rappelée l’importance des partenaires qu’ils soient publics ou privés qui nous permettent de récompenser les lauréats de nos actions en faveur des jeunes.
S’agissant de la vie associative la Secrétaire générale rappelle qu’ont été organisés en 2019 : 4 conférences, 5 sorties et 2 voyages sans oublier la traditionnelle cérémonie des vœux et la remise de décorations aux nouveaux chevaliers.

  •  Activités en direction de la jeunesse présentation détaillée

Chaque responsable prend la parole pour expliciter à l’aide de diaporamas l’action entreprise.

Concours « Plaisir d'écrire » - Présenté par Annie MAMECIER-DEMOUNEM
Ce concours propose trois types d’épreuves : Expression française ; Jeune Poésie ; Jeune Nouvelle.
Pour la session 2019, 23 établissements ont été primés : 7 écoles primaires, 14 collèges, 2 lycées. 34 professeurs se sont engagés et ont fait parvenir 254 copies classées par le jury.
124 textes soit 60% des copies ont été primés et 7 d’entre eux ont été envoyés au jury national. 3 ont obtenu une distinction nationale dont 2 prix et 1 accessit. La section a attribué 45 prix départementaux, 69 encouragements à l’écriture, 3 prix de calligraphie et 7 prix Katarzyna sous forme de diplômes et de bons d’achat qui vont de 40 à 150 euros.

Concours « Plaisir de dire » - Présenté par Annie MAMECIER-DEMOUNEM
Un nouveau concours mis en place cette première année qui a pour but de récompenser l’expression orale chez les élèves des classes de 4ème et de 3ème. Au niveau académique, la section de l’AMOPA a choisi de mettre en place ce concours, expérimenté en 2018, dès la classe de 6ème et jusqu’à celle de 3ème. Il s’agit d’évaluer des compétences orales chez les collégiens, sur un modèle proche de ce qui est fait pour l’expression écrite mais sans que cela devienne un concours d’éloquence. Le jury évalue, suivant une grille critérisée, l’oralité dans sa globalité (posture, élocution, diction, vocabulaire, construction des phrases …).
4 collèges ont été volontaires. 34 élèves ont été auditionnés dans leurs établissements. 26 d’entre eux ont été récompensés par un prix ou un accessit concrétisé par un diplôme et, pour les lauréats primés, d’un bon-cadeau. Un enregistrement vidéo a été envoyé au jury national et un prix spécial de 100€ a été attribué à deux élèves de 3ème.
Ce nouveau concours a eu beaucoup de succès auprès des élèves (dans un établissement lyonnais plus de 100 élèves ont été volontaires !), des professeurs, des chefs d’établissement très mobilisés et des familles.

Concours « Nous l’Europe »
Une des missions de l’École est de développer chez les jeunes des collèges et lycées une conscience européenne.
Ce fut la nôtre dès 2009, celle d’encourager des initiatives pédagogiques œuvrant dans ce sens en créant le concours départemental de la section du Rhône.
Ce concours départemental « Nous l’Europe » a eu une importance particulière en cette année scolaire 2018-2019, 2019 étant une année d’élections au Parlement de Strasbourg.
Jean-Louis Coppéré et Marie-Annie Michou-Saucet, membres du bureau, ont distingué des actions répondant à cet état d’esprit.
Ils ont attribué un encouragement et deux prix départementaux :
Encouragement : aux élèves de 3è du collège Simone Veil de Châtillon d’Azergues pour un voyage scolaire inscrit dans une démarche pédagogique originale.
Prix départemental : aux élèves de 4è SEGPA du collège André Lassagne de Caluire pour un projet consistant à rendre concret la notion d’Europe, inciter à aller voter aux élections européennes et cultiver l’intérêt pour les instances.
Prix départemental « Elzbieta Trylinska » aux élèves de 4è du collège Lucie Aubrac de Givors pour débats citoyens / assemblée parlementaire inter-délégués sur l’égalité européenne.

Concours « Imagin’action » - Présenté par Jacques NOCLIN
Ce concours, destiné à valoriser les jeunes en formation technologique et professionnelle existe aux niveaux départemental et national. Il peut s’étaler sur une ou deux années scolaires en raison de son projet : effectuer une réalisation technique à la demande d’une entreprise, d’une association ou d’un établissement public ou privé.
Le Palmarès du concours 2019 ne pouvait que reconnaitre la réussite exceptionnelle du projet réalisé par cinq lycéens. Ce projet a reçu un premier prix de l’AMOPA nationale ainsi que le premier prix départemental AMOPA-AFDET.
l s’agissait de fabriquer certaines pièces destinées à la remise en état de prothèses orthopédiques que Handicap International récupère dans des pays en développement. Après remise en état, ces prothèses sont données à des personnes en détresse ayant perdu un membre inférieur.
L’ampleur de la tâche a montré que l’intervention de plusieurs établissements s’imposait car les compétences et les appareils nécessaires aux conceptions impliquaient une coopération. Dès lors cinq établissements, en fonction de leurs spécificités propres ont été retenus : à Lyon le lycée Hector Guimard, chargé de la coordination, à Villeurbanne le lycée Frédéric Faÿs, à Rillieux-la-Pape le lycée Albert Camus, à St Priest le lycée Fernand Forest et à Bourg-en-Bresse le lycée Jean-Marie Carriat.

Concours des « Palmes de l'apprentissage » - Présenté par Jean-Marie PALLIER
Créé en 2012, ce concours est réalisé en partenariat avec la Chambre de Métiers et de l’Artisanat Lyon-Rhône et en collaboration avec le Groupement du Rhône des meilleurs ouvriers de France et est spécifique à notre section.
Son objectif est d’encourager et récompenser des apprentis particulièrement méritants en apprentissage dans des entreprises du Rhône La sélection est effectuée sur dossier et entretien avec prise en compte d’une œuvre présentée à un concours, de la motivation et du projet professionnel à court et moyen terme du candidat.
Lors de cette 7ème édition quatre apprentis ont été récompensés dans les métiers de la boucherie, de la pâtisserie, de la construction bois, de l’esthétique.
Des diapositives illustrant les œuvres présentés sont projetées.

Concours des « Mariannes de l'AMOPA » - Présenté par Georges GROUSSET
En partenariat avec le Crédit Mutuel Enseignant Sud-Est.
Cinq établissements de l'académie ont été primés pour leur projet de solidarité et fraternité qu'ils avaient présentés pour le concours des "Mariannes de l'AMOPA" 2019. Deux collèges (Lucie Aubrac de Givors et Vendôme de Lyon) ont reçu le premier prix, accompagné d'un chèque de 500 euros et d'un buste de Marianne. Deux lycées (Lycée Récamier et René Descartes) et un établissement de formation d'apprentis (l'ARFA) ont eu également des prix (chèque et buste de Marianne). Nous remercions le Crédit Mutuel Enseignant qui partage les valeurs de ce concours et fournit une aide financière précieuse permettant de récompenser le remarquable investissement des élèves des collèges et lycées.

Concours des «Palmes Jeune Arbitre » - Présenté par Gérard BOUCHET
Les Palmes "Jeune Arbitre" récompensent quatre lauréats qui se sont fait remarquer par leur engagement dans le cadre de rencontres organisées et encadrées par l'Union Nationale du Sport Scolaire, les mercredis après-midi.
En 2019, nous avons récompensé 2 collégiens, 2 lycéens et nous avons eu le plaisir de remettre un prix spécial à trois lycéens qui ont arbitré la Finale des Championnats de France UNSS football junior masculin.
Ce prix a fait l'objet d'un article publié dans la revue nationale d'octobre/novembre/décembre 2019 de l'AMOPA.

Prix AMOPA - AAUL - Présenté par Yves QUINTEAU
En collaboration avec l’Association des Amis de l’Université de Lyon.
Prix Arts du Spectacle :
Il s’adresse aux étudiants ayant soutenu l’année précédente dans un établissement d’enseignement supérieur de l’Université de Lyon un mémoire de fin d’études remarqué dans les domaines des arts du spectacle, du cinéma, de la photographie et des arts numériques de l’image.
Un prix a été décerné à une étudiante en Master 2 Cinéma et audiovisuel, parcours « Pensées du cinéma » - Université Lyon 2, pour son mémoire intitulé : « Le cinéma de Bertrand Bonello : « Une disparition du réel ».
Bourse Scène recherche : décernée pour la première fois en 2018. S’adresse aux étudiants du Conservatoire national Supérieur de musique et de Danse de Lyon ainsi qu’à ceux de l’École Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre présentant un projet commun de recherche fondé sur une approche expérimentale des arts de la scène.
Un prix a été attribué au projet « Saga » :
Concert en collaboration entre des étudiants des arts de la scène de l'ENSATT (scénographie, costume, éclairage) et un compositeur du CNSMDL.
Il s'inspire des formes nouvelles d'approche du concert que l’on peut trouver dans le domaine de l’improvisation, de la danse ou encore de la musique actuelle et vise à apporter un renouveau dans les codes du concert classique.

Bourses de l'enseignement supérieur - Présentées par Christiane FERRA
12 bourses ont été attribuées pour un total de 5400 euros à des étudiants de l’INSA, VETSUP AGRO, ISARA, ECOLE 3A de Lyon.

Francophonie - Présentée par Chantal DENTZER
La Francophonie est une valeur qui est chère à l'AMOPA. Je ne citerai que 3 chiffres de l'OIF, Organisation Mondiale de la Francophonie. Elle regroupe 88 états, il y a plus de 300 millions de locuteurs de notre langue, ils sont répartis sur les 5 continents. On évoque souvent le monde francophone ou l'espace francophone. La langue est ce qui nous rassemble, à l'AMOPA, elle est synonyme de partage.
Cette année 2 bourses de 300 euros chacune ont été attribuées à 2 jeunes de la SEPR. Il s'agit d'Ismaël Diomande, venu de Côte d'Ivoire, apprenti en CAP de Boulanger. La deuxième bourse a été attribuée à Dorina Caniac, venue de Roumanie, apprentie en CAP de Coiffure.

 

La Trésorière commente les 4 tableaux communiqués aux membres de l’assemblée :
Situation des comptes : Les comptes sont regroupés en deux sections distinctes.
Activités d’intérêt général et fonctionnement
Activités d’utilité publique

Malgré la baisse des recettes de partenariat et grâce à une économie à la marge sur le fonctionnement et les montants des prix le déficit reste maîtrisé et les réserves permettent de le combler.

Votes

Rapport moral : adopté à l’unanimité
Rapport d’activités : adopté à l’unanimité
Rapport financier adopté à l’unanimité
Renouvellement des vérificateurs aux comptes : adopté à l’unanimité
Modification du règlement intérieur : adopté à l’unanimité

Clôture de l’AG par le Président Yves QUINTEAU

« Un rappel : Le Congrès de l’AMOPA prévu à La Rochelle les 16 et 17 mai 2020 a été annulé. L’Assemblée générale statutaire aura lieu le 16 novembre prochain à Paris.
Venez nombreux ou si vous ne pouvez pas vous y rendre n’oubliez pas de donner procuration.

Je voudrais terminer comme j’aime le faire par une citation celle d’un auteur américain Peter Ferdinand Drucker concernant l’avenir en général et bien sûr celui de l’AMOPA auxquels nous sommes tous ici très attachés :
« Le meilleur moyen de prévoir le futur c’est de le créer. »

Le Président remercie tous les membres du Bureau   et du Comité consultatif (ex Bureau élargi) appelés sur l’estrade pour être applaudis.
Il remercie également les membres de l’assemblée.
Il invite ensuite à la collation offerte par le lycée du Parc.

Photos : Georges GROUSSET